Jun 14 • 7M

#10 "Le profit n'est pas un objectif, c'est un impératif pour rendre durable la contribution au bien commun"

Extrait de l'épisode avec Benoît Bourla (président d'Amicio)

1
 
1.0×
0:00
-7:09
Open in playerListen on);
Episode details
Comments

Chère lectrice, cher lecteur,

Voici le nouvel épisode du podcast de La Machine à sens. Petit changement sur cet envoi. C’est toujours un extrait, mais à la différence des précédentes fois, j’ai retenu une question entière. On y parle de rugby comme méthode de management ! Evidemment, je vous conseille d’écouter l’épisode entier. Il est juste passionnant, riche, instructif et engageant.

Benoît Bourla est président d'Amicio, une ETI spécialisée dans les centres d'appels. L'entreprise est passée société à mission en janvier 2022. 

Dans cet épisode, vous découvrirez : 

  • comment Amicio est née de la fusion entre Relaytion et MeilleurContact

  • comment l'entreprise a appréhendé cette fusion en s'assurant un alignement à tous les niveaux 

  • pourquoi l'implantation de l'entreprise dans trois sous-préfectures (Abbeville, Redon et Libourne) compte autant

  • comment le rugby peut servir de méthode de management

  • comment le chantier de l'entreprise à mission s'est structuré sur la suggestion de clients

  • comment l'entreprise est en train de repenser ses indicateurs internes à l'aune de sa raison d'être

  • comment Benoît Bourla perçoit le rôle et la place des entreprises dans la société

  • ... et comment Claude Nougaro trouve sa place dans toute cette histoire !

🎧Retrouvez l’épisode complet sur votre plateforme d’écoute habituel. Si vous n’êtes pas abonné, voici l’arbre à liens qui vous renverra vers la plateforme de votre choix.

⭐Si vous avez aimé ce podcast, je vous encourage à le partager avec votre réseau et à le noter selon votre plateforme d'écoute (Apple Podcast et Spotify le permettent). C’est un excellent d’en améliorer le référencement. Partagez également l’épisode sur les réseaux sociaux, une autre manière de le faire connaître à d’autres. Merci !

A demain pour l’huile essentielle,

Vivien.